Ouglitch

Ouglitch se trouve sur la Volga, à 92 km au nord-est de Moscou. Bien que la légende date sa fondation en 937 par Yan Pleskovitch, la première référence écrite de la ville est de 1148. En 1238 les tatars de la Horde d’Or détruisirent la ville pour la première fois, après quoi elle fut à nouveau maintes fois détruite et reconstruite. La ville est surtout célèbre parce qu’y trouva la mort en 1591 Dimitri, le fils d’Ivan le Terrible, dernier héritier de la dynastie des Riouriks. Boris Godounov, favori du tsar, fut immédiatement accusé d’avoir commandité l’assassinat du Tsarévitch Dimitri afin d’être couronné tsar lui-même. Cet évènement fut pour la Russie le début de la période dite du « Temps des Troubles », des cruelles guerres civiles et luttes dynastiques. Ouglitch est l’une des villes de l’Anneau d’Or. Elle présente de merveilleux exemples d’architecture russe traditionnelle.

Tour panoramique d’Ouglitch. Pendant la visite de la ville, nous pourrons apprécier quelques-uns de ses principaux monuments. Des constructions civiles, comme la Maison du marchand Zimine, et la plupart religieux, comme le Monastère de St. Alexis (1620) et son église de l’Assomption avec sa couverture en forme de triple pyramide ; le Monastère de la Résurrection (1674), l’église de l’icône de la Mère de Dieu de Smolensk (1700), l’église Korsounskaïa (1730) ou la Cathédrale de la Théophanie (1853)

Visite du Kremlin d’Ouglitch. Le Kremlin (forteresse, en Russe), situé sur les rives de la Volga, est l’endroit où se concentrent la plupart des monuments de la ville. Ses murailles furent détruites il y a plus d’un siècle, mais on peut encore voir le fossé qui les entourait. A l’intérieur du Kremlin, nous pourrons voir les Chambres du Prince, leur édification la plus ancienne, ainsi que la cathédrale de la Transfiguration, qui possède des intérieurs richement décorés et un beau clocher, le bâtiment de la Douma, et sa construction la plus célèbre, l’église de St. Dimitri-sur-le-Sang-Versé.

Visite de l’église de Saint-Dimitri-sur-le-Sang-Versé, construite à l’endroit même où, selon la légende, le Tsarévitch Dimitri aurait été tué en 1591. Les murs peints en rouge évoquent le sang versé en ces lieux. À l’intérieur de l’église, nous pourrons admirer la plus ancienne icône de l’iconostase, celle de la Vierge de Smolensk, datant du XVIIe siècle et offerte par les Romanov.