Tver

Située 175 km au nord-ouest de Moscou, sur la route qui mène aujourd’hui vers St. Pétersbourg, Tver s’étend sur les rives de la Volga. La ville fut fondée en 1135, dans une région de denses forêts et de marais, qui la protégèrent de la plupart des raids mongols. Tver se développa, devenant l’une des villes les plus riches de la Russie et rivalisant avec Moscou pour la suprématie entre les principautés russes. Les Moscovites n’hésitèrent pas à s’allier avec les envahisseurs mongols pour assassiner le prince de Tver et attaquer la ville en 1326. S’ensuivit la prééminence de Moscou, future capitale russe. Tver eut encore une certaine importance après ces faits mais à partir du XVe siècle son déclin devint palpable. Lors de la fondation de St. Pétersbourg la ville retrouva un peu de son importance passée comme une des étapes principales entre les capitales ancienne et nouvelle. Plusieurs bâtiments Néoclassiques se construisirent à cette époque sur les anciennes édifications, spécialement après un feu qui dévasta la vieille ville. En 1941 Tver fut le théâtre d’importants combats entre les armées allemande et soviétique pendant la Seconde Guerre Mondiale, et la ville fut presque totalement détruite. Quelques-uns de ses plus importants bâtiments ont été restaurés ou reconstruits et peuvent être admirés aujourd’hui.

Tour panoramique de Tver. La ville garde encore quelques traces de sa gloire passée. Le bâtiment le plus ancien est l’église blanche de la Trinité (1564), située dans les faubourgs de la ville. Dans son centre-ville, la plupart des édifices ayant survécu à la destruction de la Seconde Guerre Mondiale ont été construits en style Néoclassique, par ordre de Catherine la Grande après le grand feu qui ravagea Tver. La Cathédrale de la Transfiguration est le plus notable d’entre eux. Nous pouvons aussi admirer le Palais de Voyage de Catherine la Grande, qu’elle construisit pour y séjourner lors de ses voyages entre Moscou et St. Pétersbourg. Il fut érigé en 1763, puis redessiné en 1809 par Carlo Rossi, l’un des plus grands architectes de St. Pétersbourg. Autres monuments d’intérêt sont le Théâtre Dramatique et les Baraques Morozov.