CROISIÈRES FLUVIALES ST.PÉTERSBOURG – MOSCOU

11 JOURS / 10 NUITS

 

  • JOUR 1 : SAINT-PÉTERSBOURG (ARRIVÉE)

    • Arrivée à  Saint-Pétersbourg
    • Transfert à bord, logement
    • Cérémonie traditionnelle de bienvenue « du Pain et du Sel »
    • Dîner à bord (en cas d’arrivée tardive, des pique-niques seront fournis au lieu du diner)
  • JOUR 2 : SAINT-PÉTERSBOURG

    • –   Petit-déjeuner à bord
    • –   Visite panoramique de Saint-Pétersbourg
    • –   Visite de la Forteresse Pierre et Paul
    • –   Déjeuner à bord

    En option (en après-midi) :
    Visite du Palais Ioussoupov
    Croisière sur les canaux
    En option (en soirée) :
    Spectacle folklorique
    Ballet au Théâtre

    • –   Dîner et nuit à bord
  • JOUR 3 : SAINT-PÉTERSBOURG

    • –   Petit-déjeuner à bord
    • –   Visite du Musée de l’Ermitage
    • –   Déjeuner à bord

    En option (en après-midi) :
    Excursion a Peterhof : visite du Grand Palais et du parc

    • –   Cocktail du Commandant
    • –   Dîner et nuit à bord
  • JOUR 4 : MANDROGUI

    • Petit-déjeuner à bord
    • Temps libre
    • Repas typique à base de « Chachlik »
    • Diner et nuit à bord
  • JOUR 5 : KIJI

    • Petit-déjeuner à bord
    • Déjeuner à bord
    • Visite du Musée d’architecture en bois en plein air
    • Diner et nuit à bord
  • JOUR 6 : GORITSY

    • Petit-déjeuner à bord
    • Déjeuner à bord
    • Visite du Monastère de Saint Cyrile du lac Blanc
    • Visite du Musée des Icones
    • Diner et nuit à bord
  • JOUR 7 : IAROSLAVL

    • Petit-déjeuner à bord
    • Déjeuner à bord
    • Tour panoramique
    • Visite du Marche local
    • Visite de l’église Saint-Elie-le-Prophète (extérieur)
    • Visite de l’église de Saint Nicolas
    • Visite de l’ancien Maison du Gouverneur
    • Diner à bord
  • JOUR 8 : OUGLITCH

    • Petit-déjeuner à bord
    • Déjeuner à bord
    • Visite du Kremlin d’Ouglitch
    • Visite de l’église de Saint-Dimitri-sur-le-Sang Verse
    • Visite de la Cathédrale de Transfiguration
    • Diner  d’adieu du Commandant
  • JOUR 9 : MOSCOU

    • Petit-déjeuner à bord
    • Tour panoramique de Moscou
    • Déjeuner à bord

    En option (en fin de l’après-midi) :
    Visite du Monastère Novodievitchi

    • Dîner à bord

    En option (en soirée) :
    Visite du Metro et Moscou « by night »

  • JOUR 10 : MOSCOU

    • Petit-déjeuner à bord
    • Visite du Kremlin et de sa Cathédrale

    En option :
    Visite du Palais des Armures

    • Déjeuner à bord

    En option (en fin de l’après-midi) :
    Visite de la Galerie Tretiakov

    • Diner et nuit à bord
  • JOUR 11 : MOSCOU (DÉPART)

    • Petit-déjeuner
    • Transfert à l’aéroport

DETAILED PROGRAM

JOUR 1 : SAINT-PÉTERSBOURG (ARRIVÉE)

Arrivée à Saint-Pétersbourg.

Transfert à bord.

Cérémonie traditionnelle de bienvenue « du Pain et du Sel ».

Logement.

Diner à bord (en cas d’arrivée tardive, des pique-niques seront fournis au lieu du diner).

 

JOUR 2 : SAINT-PÉTERSBOURG

Petit-déjeuner à bord.

St. Pétersbourg. Fenêtre de la Russie vers l’Europe, la Venise du Nord, la Ville-Musée… Quel qu’il soit le nom qu’on lui donne, St. Pétersbourg est une ville à découvrir absolument ! Construite sur l’eau et la boue en 1703 par le Tsar Pierre le Grand, cette magnifique ville baltique est envoûtante. De somptueux palais, des ponts élégants, et des quais majestueux en granite encadrent des rivières et canaux s’entrecroisant avec les ruelles. Sa beauté et sa richesse laissent le visiteur sans mots.

Pierre le Grand voulait voir la Russie rattraper son retard avec l’Europe, jugeant son pays sous-développé et sa noblesse et ses institutions archaïques, il décida de déménager la capitale de Moscou, de la construire ex-novo plus proche de l’Europe du Nord qu’il admirait. L’endroit qu’il choisit sembla insensé : un terrain marécageux dans le Grand Nord, infesté par la malaria en été et subissant des hivers extrêmement rigoureux. Des milliers de travailleurs forces ont péri dans la construction de la nouvelle capitale. Mais elle s’est vite développée et est rapidement devenue un véritable aimant pour architectes et artistes venus des quatre coins de l’Europe. Ils y ont bâti avenues et parcs, églises et palais, canaux et ponts, des écoles, une Université et une Académie des Arts et ont embelli la ville a un degré inimaginable. Le luxe et la sophistication technique employés dans la construction, l’opulence de la cour des Tsars, se retrouvent dans les nombreux palais et théâtres, les luxueuses façades qui ornent les grandes avenues, appelées ici « Perspectives » (Prospekt). Les nombreux canaux, îles et ponts qui y ont été construits afin de drainer le terrain marécageux et dompter l’impétueuse Neva confèrent à la ville un caractère unique. Saint-Pétersbourg est classée au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

St. Pétersbourg a été la capitale de la Russie pendant plus de deux siècles, de 1712 à 1918. Après la Révolution Russe, Moscou est redevenue la capitale et St. Pétersbourg a alors subi un certain déclin. Les communistes ont même changé son nom deux fois, pour Petrograd puis Leningrad. Suite à la chute du régime Soviétique, St. Pétersbourg a retrouvé son nom historique et, après un intense travail de reconstruction et restauration, la ville a récupéré sa splendeur et sa gloire d’antan.

Aujourd’hui St. Pétersbourg est une ville vibrante et dynamique, et avec 5 million d’habitants est la 4e ville d’Europe. C’est aussi la ville la plus visitée de la Russie et, en plus de son merveilleux héritage culturel, elle offre au visiteur une impressionnante offre de loisirs pendant toute l’année.

Visite panoramique de Saint-Pétersbourg. Visite totalement guidée en Français, c’est une prise de contact idéale avec la ville, son centre historique et ses principaux monuments. Nous pourrons admirer la perspective Nevsky, avec ses plus prestigieux édifices : les palais Anitchkov, Stroganov et Bielosselski-Bielozerski, les églises protestante, catholique et arménienne, la cathédrale orthodoxe de Notre-Dame-de-Kazan, les bâtiments Eliseev, Singer et Mertens… Nous traverserons la Fontanka, qui limitait jadis le centre de Saint-Pétersbourg, ainsi que la Moïka et le canal Griboïedov. Sur les rives de ce dernier se trouve la célèbre cathédrale du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, typiquement russe avec ses coupoles multicolores et ses bulbes dorés. L’ancien Palais d’Hiver, imposante résidence des Tsars, aujourd’hui musée de l’Ermitage, domine avec sa façade Nord le cours de la majestueuse Neva. De l’autre côté du fleuve se dessine la silhouette de la forteresse de Pierre-et-Paul et sa haute flèche. Non loin se trouve le croiseur «Aurore», célèbre pour avoir tiré le coup de canon du 25 octobre 1917 déclenchant l’assaut du Palais d’Hiver, et la maisonnette de Pierre le Grand. C’est depuis cette modeste demeure que le Tsar suivait personnellement l’évolution de la construction de « sa » ville entre 1703 et 1708. Sur l’île Vassilevski se trouvent la Strelka, le palais Menchikov et l’édifice historique de l’Université. Nous passerons ensuite devant l’Amirauté et son imposante flèche dorée, symbole de la force navale russe, sur laquelle Pierre le Grand voulut bâtir son Empire. Sa statue trône devant le bâtiment du Sénat et la cathédrale de Saint-Isaac, avec ses gigantesques colonnes de granite rouge de Finlande. La place du Théâtre abrite les bâtiments du Conservatoire et le célèbre Théâtre Mariinsky. Nous finirons notre parcours devant la belle cathédrale de Saint-Nicolas-des-Marins, entourée de canaux.

Visite de la forteresse Pierre-et-Paul. Située sur une petite île, face au palais d’Hiver, dominant les trois bras de la Neva, la forteresse était destinée à protéger la ville des attaques par voie maritime. Les Tsars l’utilisèrent aussi comme prison politique en y enfermant leurs principaux opposants, principalement des intellectuels. Aujourd’hui devenue musée, son mur d’enceinte offre d’incomparables vues de la rive Sud de la Neva. Un coup de canon tiré du haut de ses remparts sonne tous les jours à midi. La petite église en bois, qui se trouvait à l’origine en son intérieur, a subi différents travaux d’agrandissement au fil des années pour devenir, finalement, une cathédrale. Nous pourrons y admirer le tombeau du fondateur de la ville, Pierre le Grand, ainsi que ceux des membres de la dynastie Romanov, y compris Nicolas II et sa famille  assassinés pendant la révolution bolchévique de 1918. Ses restes furent inhumés dans la cathédrale en 1998.

Déjeuner à bord.

En option (en fin d’après-midi):

Visite du Palais Ioussoupov

Croisière sur les canaux

En option (en soirée) :

Spectacle folklorique

Ballet au Théâtre

Diner et nuit à bord.

 

JOUR 3 : SAINT-PÉTERSBOURG

Petit-déjeuner à bord.

Visite du musée de l’Ermitage. Le magnifique Musée de l’Hermitage est le site le plus important de St. Pétersbourg. Il occupe le Palais d’Hiver, ancienne résidence des Tsars, et trois autres bâtiments adjacents surplombant la Neva. L’Ermitage est le plus grand musée de Russie ainsi que l’un des plus importants au monde. Il fut fondé en 1764 par Catherine la Grande et s’enrichit au long des siècles grâce aux achats par les Tsars de collections entières à l’étranger. Il compte plus de 3 millions d’œuvres d’art et possède des collections d’une richesse inestimable : des collections de sculptures, de peintures, de cristaux, de porcelaines, de tapisseries, de joyaux, de gravures, d’antiquités de l’époque classique, d’art contemporain, d’armes, de médailles, de monnaies, de livres précieux… Il doit sa renommée internationale en particulier aux collections de peintures des écoles italiennes, flamandes, françaises et espagnoles. On peut y trouver des chefs-d’œuvre de Rembrandt, de Rubens, de Léonard de Vinci, de Raphaël ; d’impressionnistes tels que Gauguin, Matisse et Van Gogh ; des génies de la peinture moderne comme Picasso… Ses somptueux intérieurs font de l’Ermitage le cadre idéal pour cette collection unique.

Déjeuner à bord.

En option (en fin d’après-midi):

Excursion a Peterhof : visite du Grand Palais et du parc

En option (en soirée) :

Cocktail du Commandant, incluant l’ambiance musicale et un verre de champagne.

Diner et nuit à bord.

 

JOUR 4 : MANDROGUi

Petit-déjeuner à bord.

Mandrogui. Mandrogui est situé à 260 km au nord-est de Saint-Pétersbourg, dans un endroit pittoresque sur les rives de la rivière Svir, qui relie les lacs Onega et Ladoga. Ce village, détruit durant la Seconde Guerre Mondiale, a été reconstruit en 1996 en préservant le style traditionnel des villages typiques de Carélie. Sa population permanente est de 50 habitants qui travaillent principalement dans le tourisme, en réalisant des activités traditionnelles comme la production d’objets artisanaux. Avec ses maisons en bois aux couleurs vives et ses ateliers d’artisans, Mandrogui recrée l’ambiance d’une Russie d’un autre temps, le tout dans un cadre naturel exceptionnel.

Repas typique à base de « Chachlik ». Nous aurons l’occasion de déguster les « Chachlik », une spécialité culinaire russe originaire du Caucase et de l’Asie Centrale. C’est une brochette de viande de bœuf, de mouton, de poulet ou de porc. La viande est marinée pendant toute une nuit dans une marinade acide, soit du vinaigre, du vin ou encore du jus de fruit avec des légumes, des herbes et des épices. Les brochettes sont cuites sur un grill appelé « mangal », au bois ou au charbon.

Diner et nuit à bord.

 

JOUR 5 : kiji

Petit-déjeuner à bord.

Déjeuner à bord.

Kiji. L’île de Kiji (7 km de long et 500 m de large) est l’une des nombreuses îles du lac Onega, dans la région de Carélie dont l’héritage culturel a été historiquement partagé entre la Russie et la Finlande. Elle regorge de trésors architecturaux, c’est une merveille pour les yeux et une des destinations les plus populaires en Russie. Kiji est mondialement célèbre pour son enclos paroissial –pogost- constitué de deux églises du XVIIIe siècle et un clocher octogonal entourés d’un enclos. C’est un musée à ciel ouvert à l’architecture en bois. Le joyau de cet ensemble unique est l’église de la Transfiguration, ouvrage de charpente coiffé de 22 coupoles argentées formant une sorte de pyramide. Presque à coté se trouve l’église de l’Intercession de la Vierge, surmontée de 9 coupoles, édifiée en 1764. La couverture de ces deux édifices est elle-même en bois, et le tout a été assemblé sans clous ni vis. Plusieurs autres monuments religieux, un moulin à vent (le plus ancien de Russie) et des maisons et des fermes également en bois, ainsi qu’une maison de bains traditionnelle russe –Banya– se trouvent à proximité. Le caractère exceptionnel de cet ensemble monumental lui a valu son classement au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO.

Diner et nuit à bord.

JOUR 6 : GORITSY

Petit-déjeuner à bord.

Déjeuner à bord.

Goritsy. Paisible petite bourgade typique sur les rives d’un des affluents de la Volga, avec son port fluvial, Goritsy permet d’accéder à Kirillov où se trouve le monastère de Saint-Cyrille-de-Belozersk. C’est l’un des plus anciens monastères de Russie, dominant le lac du haut de son impressionnante forteresse. Lors du trajet, vous pourrez admirer les magnifiques paysages du Nord russe, au milieu de collines, de lacs et de prairies. Le monastère a été fondé par Saint-Cyrille-de-Belozersk à la fin du XVe siècle. C’était un grand centre religieux, économique et culturel du Nord de la Russie. Le monastère s’enrichit grâce aux donations des tsars et des princes russes, à l’industrie artisanale et au commerce. Il se divise en trois parties. La plus ancienne est celle du monastère de la Dormition où se situent la cathédrale du même nom et la plupart des églises. La deuxième partie est celle de Saint Jean-Baptiste. La troisième est la Ville Nouvelle, qui date de la deuxième moitié du XVIIe siècle, période de fortification du monastère, quand furent érigés les imposants remparts, murailles et tours. Les réformes de Pierre I et Catherine II mirent un terme à la puissance économique du monastère. En 1924 il fut fermé par les Soviets et transformé en musée.

Visite du Musée des Icones. Il est situé à l’intérieur du monastère et occupe quelques-unes de ses anciennes chambres. Le musée possède une des meilleures collections d’icônes au monde, avec aussi des pièces d’art graphique, de travaux en pierre, des documents, des manuscrits et des livres anciens.

Diner et nuit à bord.

 

JOUR 7 : IAROSLAVL

Petit-déjeuner à bord.

Déjeuner à bord.

Iaroslavl. Située à la jonction des rivières Volga et Kotorosl, Iaroslavl fut fondée en 1010 par le prince Yaroslav le Sage sur l’emplacement d’une ancienne colonie viking. Elle se développe rapidement et devient un grand centre commercial grâce à son port sur la Volga. En 1218 elle devint une principauté et en 1463 elle s’intégra à Moscou. Au XVIIe siècle Iaroslavl devient la deuxième ville de Russie, et même temporairement sa capitale pendant l’occupation de Moscou par les armées polonaises. Iaroslavl connut alors un deuxième âge d’or commercial grâce sa situation sur la route entre Moscou et le port maritime d’Arkhangelsk. Au XVIIIe siècle, Catherine la Grande traça un nouveau plan urbain de la ville et stimula son industrialisation, qui continue tout au long des XIXe et XXe siècles. Ce riche passé historique a produit un héritage culturel de premier ordre : Iaroslavl est un trésor d’architecture, possédant des églises et des monastères parmi les plus beaux de Russie, et produisant même un style architectural qui s’est ensuite répandu aux autres villes de l’Anneau d’Or et dans le reste de la Russie, le « style de Iaroslavl » : églises en briques, parées de faïence et décorées à l’intérieur de fresques d’une beauté extraordinaire. Iaroslavl est une des villes de « l’Anneau d’Or » et figure dans la liste du Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO.

Tour panoramique d’Iaroslavl. Dans le centre-ville, nous pouvons admirer le plan urbain tracé aux XVIIIe et XIXe siècles : ici se situent les galeries commerciales « Gostinny Dvor » (1818), le bâtiment des Bureaux du Gouvernement (1785), la maison Vakromeyev, l’Université d’État, anciennement Maison de Charité (1786) et la Caserne de Pompiers dans un édifice Jugendstil de 1911. Nous trouvons aussi le Théâtre Volkov, le plus ancien de Russie, fondé en 1750 et dont l’édifice actuel date de 1911, ainsi que plusieurs résidences et bâtiments administratifs en style néoclassique et la promenade sur les bords de la Volga. Le quartier situé à la confluence de la Volga et de la Kotorosl est appelé la Strelka. Ici se trouvait le Kremlin jusqu’à ce qu’il fut ravagé par le feu en 1658. A son emplacement, fut élevée la cathédrale de la Dormition jusqu’à sa démolition par les soviets en 1937. Elle a été restaurée et ouverte au public à nouveau en 2010, à l’occasion du millénaire de la ville. Près d’ici se trouve également l’église de l’Épiphanie avec ses 5 dômes, un bel exemple d’église russe d’inspiration médiévale. L’église de St. Jean Baptiste est un modelé d’église du « style de Iaroslavl », avec ses extérieurs recouverts de riches faïences. On admirera ensuite les deux joyaux d’Iaroslavl : le Monastère de la Transfiguration du Sauveur et l’église du Prophète Elie.

Visite de l’église de St. Nicolas-le-Faiseur-de-Miracles. Fondée par un riche marchand et dédiée à St. Nicolas, protecteur des bateliers, des marchands et des voyageurs, ce petit temple est une des plus anciennes églises en pierre de la ville. Elle fut inaugurée en 1622 dans le typique style « des églises d’Iaroslavl » qui se répandit ensuite dans tout le centre de la Russie. Les riches fresques qui décorent ses intérieurs furent peintes par des maîtres de Kostroma en 1640 et décrivent des scènes de la vie et miracles de St. Nicolas. La magnifique iconostase baroque sculptée date de 1751.

Diner et nuit à bord.

 

JOUR 8 : OUGLITCH

Petit-déjeuner à bord.

Déjeuner à bord.

Ouglitch. Ouglitch se trouve sur la Volga, à 92 km au nord-est de Moscou. Bien que la légende date sa fondation en 937 par Yan Pleskovitch, la première référence écrite de la ville date de 1148. En 1238 les tatars de la Horde d’Or détruisirent la ville pour la première fois. Par la suite, elle sera à nouveau maintes fois détruite et reconstruite. La ville est surtout célèbre parce qu’en 1591 y trouva la mort Dimitri, fils d’Ivan le Terrible, dernier héritier de la dynastie des Riouriks. Boris Godounov, favori du tsar, fut immédiatement accusé d’avoir commandité l’assassinat du Tsarévitch Dimitri afin d’être couronné tsar lui-même. Cet évènement fut pour la Russie le début de la période dite du « Temps des Troubles », des cruelles guerres civiles et luttes dynastiques. Ouglitch est l’une des villes de l’Anneau d’Or. Elle présente de merveilleux exemples d’architecture russe traditionnelle.

Visite du Kremlin d’Ouglitch. Situé sur les rives de la Volga, le Kremlin (forteresse, en Russe) est l’endroit où se concentrent la plupart des monuments de la ville. Ses murailles furent détruites il y a plus d’un siècle, mais on peut encore voir le fossé qui les entourait. À l’intérieur du Kremlin, nous pourrons voir les Chambres du Prince, leur édification la plus ancienne, ainsi que la cathédrale de la Transfiguration, qui possède des intérieurs richement décorés et un beau clocher, le bâtiment de la Douma et sa construction la plus célèbre : l’église de St. Dimitri-sur-le-Sang-Versé.

Visite de l’église de Saint-Dimitri-sur-le-Sang-Versé, construite à l’endroit même où, selon la légende, le Tsarévitch Dimitri aurait été tué en 1591. Les murs peints en rouge évoquent le sang versé en ces lieux. À l’intérieur de l’église, nous pourrons admirer la plus ancienne icône de l’iconostase, celle de la Vierge de Smolensk, datant du XVIIe siècle et offerte par les Romanov.

Diner d’adieu du Commandant et nuit à bord.

 

JOUR 9 : MOSCOU

Petit-déjeuner à bord.

Moscou. Vibrante, moderne et dynamique à l’extrême, la capitale russe est une destination culturelle de premier ordre. Cette trépidante métropole abrite le célèbre Bolchoï et l’impressionnant Kremlin. Des théâtres, salles de concert, boutiques chic, restaurants et clubs à la mode se succèdent sur les rives de la Moskova.

Moscou est la plus grande ville de la Russie et de l’Europe, avec plus de 12 millions d’habitants. Elle a été la capitale de la Russie depuis le XVe siècle, sauf entre 1712 et 1918, ou la capitale fut transférée à St. Pétersbourg. La ville fut fondée au XIIe siècle et le Kremlin, sa forteresse principale, fut érigée en 1156. Moscou gagna rapidement de l’importance et le Duché de Moscou devint la principale entité politique parmi les principautés de la Russie centrale. Ivan III, Grand Prince de Moscou, unifia ces territoires sous son contrôle, libera le centre de la Russie du joug des envahisseurs Tatars et Mongols, agrandit le territoire russe et fut proclamé Grand Prince du Rus, ayant Moscou comme capitale. La ville fut détruite à plusieurs reprises par des troupes étrangères : des Mongols, des Tatars de Crimée, des Polonais, des Suédois envahirent la capitale russe. Même Napoléon séjourna 6 semaines ici avant de commencer sa retraite sous l’hiver russe et, lors de la IIe Guerre Mondiale, les troupes allemandes furent arrêtées a seulement 20 km de Moscou. Tous ces évènements ont façonné le paysage urbain et l’architecture de cette ville, extrêmement éclectique : des forteresses médiévales côtoient des gratte-ciels staliniens et des belles églises baroques et néoclassiques s’élèvent à côté d’élégants bâtiments Art Nouveau. Ceci fait de Moscou un centre culturel de premier ordre : la ville possède plusieurs monuments inscrits au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, des musées de qualité exceptionnelle et des théâtres parmi les meilleurs au monde. C’est une ville dynamique, en plein essor qui depuis peu d’années s’est rouverte au visiteur.

Tour Panoramique de Moscou. Prise de contact idéale avec la ville, son centre historique et ses principaux monuments. À travers les amples avenues comme la célèbre « Tverskaya », nous arriverons au célèbre « Mont des Moineaux » et nous nous arrêterons à son sommet, devant l’Université Lomonossov, l’un des sept gratte-ciel de style stalinien. Nous ferons une halte également au Parc de la Victoire ainsi que devant le monastère de Novodievitchi et son lac, qui inspira Tchaïkovski dans sa composition du « Lac des Cygnes ». Nous continuerons notre visite par les rives de la Moskova, où se trouve la «Maison Blanche », siège du gouvernement russe. Nous flânerons dans la rue Arbat, rue piétonne animée au cœur de la vieille ville. Nous passerons devant la cathédrale du Saint-Sauveur, la Douma (Parlement Russe) le théâtre Bolchoï puis l’imposante façade de la « Loubianka », siège de l’ancien KGB. La suite de la visite permettra de voir les ruelles de l’ancien quartier marchand Kitaï-Gorod qui abrite de nombreuses petites églises. Nous arriverons finalement sur la Place Rouge, sans doute l’une des plus belles au monde, classée au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Elle doit son nom à la couleur des briques des édifices qui l’entourent : le Musée d’Histoire, les murailles du Kremlin et la cathédrale Saint-Basile avec ses célèbres coupoles en forme de bulbe, construite sur ordre du Tsar Ivan le Terrible. Sur la place se trouve aussi le mausolée de Lénine et sur ses pavés défile l’Armée Russe lors des nombreuses commémorations tout au long de l’année.

Déjeuner en ville.

En option (en fin de l’après-midi) :

Visite du Monastère de Novodievitchi

Diner et nuit à bord.

En option (en soirée): Visite du Metro et Moscou « by night »

 

JOUR 10 : MOSCOU

Petit-déjeuner à bord.

Visite du Kremlin et de sa Cathédrale. Le mot « Kremlin » se traduit par « forteresse » en russe. Dans l’ancienne Russie, dans chaque ville importante on érigeait une place forte entourée d’une muraille, à l’intérieur de laquelle se trouvaient les principaux édifices, les églises et les cathédrales. Celui de Moscou, véritable berceau de la ville, est le plus important du pays et a été classé au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Construit au XIIe siècle, il a été conçu sous sa forme actuelle au XVe siècle. C’est un magnifique reflet des différentes étapes de l’art russe, une concentration monumentale et unique d’architecture, de peinture et d’arts décoratifs et appliqués. Les meilleurs artisans et artistes travaillèrent dans ses églises, ses cathédrales et ses palais en léguant des chefs d’œuvre d’une valeur inestimable. Dans le cadre inoubliable de ses ruelles et ses places se concentrait le symbole du pouvoir et de la gloire de la Russie. Aujourd’hui, le Kremlin abrite encore quelques-uns des principaux organes du gouvernement politique et religieux: le palais présidentiel, différents édifices administratifs et militaires comme le Sénat et l’Arsenal, ainsi que de nombreuses églises et cathédrales. Ses murailles dominant la Moskova et la Place Rouge ont été construites avec des briques de plus de 8 kg, hautes jusqu’à 19 m et longues de 2 235 m. Nous visiterons l’intérieur de l’enceinte, pour y admirer la « Cloche Tsarine », la plus grande au monde, fondue en 1733, et le « Canon Tsar », l’un des plus grands jamais construits, fondu en 1586 par Andrei Tchokhov, qui devait défendre l’entrée par la porte Saint-Sauveur, mais n’a jamais été utilisé. Nous finirons notre visite par la célèbre « Place des Cathédrales » encadrée par celles de Saint-Michel, de l’Ascension et de l’Annonciation.

En option : Visite du Palais des Armures

Déjeuner à bord.

En option (en fin de l’après-midi) :

Visite de la Galerie Tretiakov

Diner et nuit à bord.

 

JOUR 11 : MOSCOU (DÉPART)

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Transfert à l’aéroport.

HOTELS

Accommodation on board: four-deck vessel (type 301/302)