Visite de l’église luthérienne de St. Paul. Peu après la fondation de la ville par Pierre I, un grand nombre d’Allemands et de Hollandais s’y installèrent, principalement dans le district qu’on appela « le Quartier Allemand », où ils formèrent une paroisse luthérienne. En 1727 le tsar Pierre II leur fit don d’un terrain sur l’Avenue Nevsky. On y construisit une église dédiée à St. Paul, dessinée par l’architecte Trezzini et consacrée le 14 Juin 1730. La communauté et leur église étaient très appréciées de la famille impériale : Anna Ioannovna, Catherine la Grande, Paul I et Nicolas II lui firent de nombreux dons. L’église fonctionna pendant un siècle, jusqu’en 1832, lorsqu’elle fut fermée pour des travaux de reconstruction. En 1838 la restauration en style éclectique néo-roman fut complétée avec la forme d’une basilique romaine. Les services reprirent dans l’église pour un autre siècle, jusqu’en décembre 1937, date à laquelle ils durent s’arrêter à cause de la pression exercée par Staline. L’église fut officiellement clôturée en mars 1938, par ordre du Soviet. Après sa fermeture la plupart de ses décorations fut transférée à l’Hermitage, mais une partie fut volée, incluant l’orgue, le plus grand de la ville, qui disparut aussi. Après la chute du communisme l’église a été reconstruite et a été ouverte à nouveau au culte le 16 septembre 1997, en tant que Cathédrale Luthérienne de St. Paul.